Choisir son clavier en 2016

Les claviers d’ordinateur d’aujourd’hui sont pensés en terme d’ergonomie pour que l’utilisateur se sente à l’aise longtemps sur sa machine et la disposition des touches est régulièrement révisée en tenant compte de la fréquence de frappe des lettres et de la physiologie de la main. Les claviers sont donc plus compacts que leurs prédécesseurs, avec une partie numérique très accessible contrairement aux anciens modèles, ce qui soulage considérablement la pression exercée sur les avants-bras de la personne qui peut passer plus de temps devant sa machine, notamment à jouer ! Des assistances spécifiques ont été rajoutées pour les personnes handicapées et il sera bientôt possible en France de plonger son clavier sous l’eau pour le laver, un projet est en étude… Mais comment choisir son clavier ?

Voyons d’abord quels sont les différents types de claviers !

Il existe une variété inimaginables de claviers donc nous n’en citerons que quelques-uns, pour que vous ayez une idée. Il existe ainsi le clavier PC Gamer, le clavier PC souple (45 g et moins), le clavier PC rigide (entre 59 et 46 g), le clavier PC dur (60 g et plus), le clavier PC Romer G, le clavier PC bureautique, le clavier PC Kailh Brown, le clavier PC QS1, le clavier PC sans fil, le clavier PC Razer Green Switch, le zoom-clavierclavier PC mécanique (switchs), le clavier PC home cinéma, le clavier PC filaire, le clavier PC Bluetooth, le clavier PC rétro éclairage, le clavier PC écran LCD, le clavier PC Gamepad, le clavier PC dédié Apple, le clavier PC classique (membrane), plusieurs modèles de claviers PC Cherry, le clavier PC hydride (électrostatique) et le clavier PC Portable (Chicklet, à touches séparées et plates).

 

Mais sur quels critères doit – on choisir son clavier ?

Trois critères principaux : l’ergonomie, les fonctionnalités et l’esthétique. Nous allons les développer.

L’esthétique :

#1 Le design : le design du clavier est très important car il doit refléter la personnalité de la personne etclavier mac s’intégrer à son environnement (bureau, maison). Il en existe des originaux !
#2 Clavier avec ou sans fil : comme pour les souris, il existe des claviers avec ou sans fil. On peut se procurer des claviers bluetooth ou wifi. Le choix du gamer, par exemple, sera toujours le clavier filaire car on peut appuyer sur plus de touches à la fois !

Les fonctionnalités :

#3 Les boutons programmables : ils peuvent s’avérer très utiles (pause pour la piste de lecture, accès au navigateur, ouvrir les mails) et il est recommandé d’en avoir un minimum et qu’ils soient pratiques d’accès.clavier iphone
#4 Pavé numérique séparé : il ne doit pas être intégré au reste des touches mais bien séparé, c’est plus pratique !
#5 Touches démontables : pas facile de garder un clavier propre ! Le clavier d’un ordinateur fixe a la particularité de pouvoir enlever ses touches et permet donc un meilleur nettoyage, contre l’aspirateur nécessaire pour le portable.
#6 Les gadgets qui peuvent servir : selon vos besoins, certains claviers sont équipés d’écran LCD, d’autres peuvent afficher des images sur les touches (clavier OLED)…

L’ergonomie

#7 Le clavier doit être pratique et faciliter le côté agréable de l’écriture.
#8 La frappe : elle doit être légère donc privilégier les claviers plutôt plats à ceux dont les touches sont hautes.
#9 Le volume sonore : les touches doivent être silencieuses, c’est le cas sur des claviers plats, sinon on se lasse vite d’écrire dessus.
# 10 Détails à vérifier pour l’ergonomie :
– le clavier possède un avant surélevé qui permet une meilleure frappe
– la surface du clavier ne doit pas réfléchir la lumière pour une protection des yeux et un truc très sympa – les touches lumineuses pour s’en servir la nuit

Pourquoi investir dans un bon clavier ?

Plusieurs raisons incitent à acheter un vrai clavier et non pas à se servir du clavier intégré tactile que l’onclavier trouve dans les tablettes ou de celui des ordinateurs portables :
– la première est qu’il est beaucoup plus facile de sentir les touches sous ses doigts et d’appuyer dessus car elles sont plus grosses, et notamment pour les gros doigts. Il y a ainsi mois de risque d’erreur de frappe. Plus les touches sont petites, plus on peut taper sur deux caractères en même temps. Un clavier « normal » ne génère jamais ce genre de problème !
– la seconde raison est qu’il est plus facile de changer une pièce en cas de panne (donc ici le clavier seul que l’on peut acheter soi-même) que de porter carrément l’ordinateur ou la tablette en réparation.
– ensuite, si on possède un grand bureau et qu’on y reçoit des clients, il sera beaucoup plus esthétique que l’ordinateur couvre une partie du bureau avec ses accessoires qu’un tout petit appareil (tablette ou ordinateur portable). Pour le design et vis-à-vis des clients, c’est tout de même beaucoup plus professionnel et plus décoratif, d’où la nécessité d’un bon clavier !
– Avec un clavier, on peut changer de style quand on le souhaite car il y en a à peu cher. On peut ainsi passer d’un clavier lumineux à un clavier à thème par exemple et ce, pour des fourchettes de prix très variées…
– Il faut penser aussi à l’affichage. Les touches d’un vrai clavier sont de meilleure visibilité pour tous ceux qui ont des soucis de vue, car il faut reconnaître que sur les tablettes, c’est assez petit !
– Le pavé numérique est beaucoup plus pratique et accessible sur un clavier que sur une tablette ou un ordinateur portable !
– Il faut penser à l’entretien également. Un clavier est beaucoup aisé à nettoyer et d’y enlever les miettes qui s’y logent (il suffit de le retourner) alors qu’il est impossible de le faire avec un portable et l’écran de la tablette tactile est toujours sale !

Avec tout cela, vous êtes prêts à l’achat de votre clavier.